00241865-9c8a16e4989cc086cbdf05f2e1a6da9b-arc614x376-w614-us1

Assassinat d’un militant de la cause homosexuelle au Cameroun

Un militant de la cause des homosexuels a été tué au Cameroun. Eric Ohena Lembembe, directeur exécutif de Cameroonian Foundation for AIDS (CAMFAIDS), a été trouvé mort dans sa maison, avec des signes de torture.

00241865-9c8a16e4989cc086cbdf05f2e1a6da9b-arc614x376-w614-us1On ignore pour l’instant s’il s’agit d’un crime homophobe, mais le seul fait d’être militant des droits des minorités sexuelles au Cameroun n’est pas sans risque.

Les défenseurs des droits des homosexuels sont souvent la cible de menaces et d’attaques. Il faut dire que le Cameroun fait partie des pays ou l’homosexualité est pénalisé.

 

Menace sur les défenseurs des droits homosexuels

Selon les organisations de défenses des droits de l’homme – Alternatives Cameroun, l’Association pour la défense des Homosexuels ADEFHO, la Cameroonian Foundation for AIDS (CAMFAIDS) et Human Rights Watch – depuis 2010, plus d’une vingtaine de personnes ont été poursuivies par la justice camerounaise pour relations homosexuelles.

Et pour les avocats et les associations qui décident d’appuyer les homosexuels, la bataille est rude.

En plus des menaces dont elles font l’objet, les associations sur place dénoncent des attaques menées en juin contre les locaux des organisations travaillant avec la communauté lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre et intersexuée (LGBTI).

 

Source: AllAfrica

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s