Plusieurs morts dans des affrontements interethniques en Guinée

Selon nos informations, les affrontements entre la communauté Konianké et celle Guerzé qui a débuté hier lundi 15 juillet a fait au moins 11 morts et 50 blessés Nzérékoré la capitale de la Guinée forestière.

Article: Mamadou Aliou Barry. Photo: Aminata.com
Article: Mamadou Aliou Barry. Photo: Aminata.com

Un confrère joint sur place indique que la situation est toujours tendue à Nzérékoré et à Koulé. « Les affrontements continuent ici, les appels au calme des autorités en place et les émissaires du gouvernement ne sont pas encore tombées dans bonnes oreilles. Des domiciles privés et des boutiques sont vandalisés ou incendiés. Et même les mosquées et églises n’ont pas échappé à la colère des manifestants », précise-t-il.

Poursuivant, il a fait savoir le dernier bilan donné par la direction de l’hôpital régional de Nzérékoré fait état de 11 morts et 50 blessés graves.

A en croire les sources hospitalières, la majeure partie des gens tués ont été brûlés vifs.

A rappeler qu’une mission gouvernementale dirigée par Claude Pivi et Colonel Moussa Thiegboro est arrivée depuis hier soir sur lieux pour tenter de mettre fin aux violences qui ont pris une allure inquiétante.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s