00250358-bd67d673d50a5661d1cd0b3180762748-arc614x376-w614-us1

Le 5éme SISDAK s’ouvre à Dakar

Dakar — La ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, a promis dimanche à Dakar une organisation de la 6ème édition du Salon international de la santé et du matériel médical de Dakar (SISDAK) meilleure que celle de la cinquième, qui a pris fin dimanche.

00250358-bd67d673d50a5661d1cd0b3180762748-arc614x376-w614-us1“L’année prochaine, nous allons encore faire mieux. Mais, ce sera aussi un moment unique, puisque l’OCI (organisation de la coopération islamique) tiendra une exposition” à Dakar, en même temps que l’édition 2014 du SISDAK, a indiqué Mme Seck.

Les pays membres de l’OCI prendront à un salon de santé, simultanément à la 6ème édition du SISDAK, a-t-il précisé.

Elle visitait les stands de la 5ème édition du SISDAK, qui a pris fin dimanche.

“Tous les pays de l’OCI pourront être là, avec le classique SISDAK. Ce sera sera encore mieux que ce que nous avons vu cette année”, a-t-elle.

“Le SISDAK est un moment fort de partenariat public-privé. Pour nous, c’est un moment important pour montrer, à travers les stands, ce que le ministère fait. Mais aussi ce que font les partenaires privés”, a-t-elle expliqué.

Le Salon de la santé et du matériel médical offre aussi l’occasion de de montrer “les technologies nouvelles qui sont à la disposition du ministère de la Santé et de l’Action sociale, de tous les acteurs de la santé, y compris du secteur privé”, a souligné Awa Marie Coll Seck.

Elle préconise l’établissement d’un bilan des expositions, pour voir chiffres à l’appui ce que le 5ème SISDAK a apporté au secteur sénégalais de la santé. “On m’a dit que des commandes ont été faites.”

“Il y a eu au salon du matériel qui nous intéresse. Nous avons observé avec beaucoup d’intérêt un système médical concernant les nouveaux nés. Vous savez que la mortalité néonatale pose encore des problèmes au Sénégal”, a expliqué la ministre de la Santé et de l’Action sociale.

“Il y a également une chose intéressante : des participants viennent de l’étranger. Cela prouve que le SISDAK s’est fait un nom. Il faut que nous consolidions cela”, a-t-elle souligné.

Aussi a-t-elle loué la contribution du “CICES (Centre internationale du commerce extérieur du Sénégal (CICES), qui est un partenaire privilégié pour le SISDAK et maître d’œuvre” du salon. Le CICES abrite chaque année le SISDAK.

 

Source: Agence de Presse Senegalaise

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s