00a3292f4290862a10005c24fd88113f

{Sports} Le Nigeria débute fort en Coupe Confédération

Tahiti découvre le grand bain international en Coupe des Confédérations de la FIFA face au Nigeria, ce lundi 17 juin à l’Estádio Mineirão. Les Africains n’envisagent rien d’autre qu’une victoire avant de se frotter à l’Espagne et à l’Uruguay dans le Groupe B, les Tahitiens aimeraient trouver au moins une fois le chemin des filets.

00a3292f4290862a10005c24fd88113f“Tahiti, Tahiti, Tahiti”. Les Océaniens peuvent compter des supporteurs brésiliens acquis à leur cause, mais visiblement pas sur la chance. Après quelques minutes, une frappe à distance de Uwa Echiejile est malencontreusement déviée dans son but par Nicolas Vallar (5′, 0:1). A peine le temps de s’en remettre que Nnamdi Oduamadi enfonce le clou, en se frayant un espace pour passer entre Vallar et Teheivarii Ludivion pour doubler la mise (10′, 0:2).

Motivés par leurs milliers de supporters, les Toa Aito sonnent la charge, mais leurs belles velléités ne parviennent pas à perturber la solide arrière-garde africaine. Les Nigérians peuvent surtout compter sur des vagues offensives déstabilisantes, en particulier pour Xavier Samin. Le dernier rempart deTahiti réceptionne difficilement un centre et offre sur un plateau le but à Nnamdi Oduamadi (26′, 0:3). Heureusement pour lui, Anthony Ujah lui permet de jouer au héros en face à face quelques minutes plus tard. Tahiti tente bien des choses, mais doit se résoudre à l’évidence : le Nigeria est bel et bien sur autre planète.

La délivrance

Les 20 187 spectateurs retrouvent le Petit Poucet de la compétition toujours animé des plus belles intentions offensives après la pause, et ils vont en avoir pour leur argent. Jonathan Tehau s’élève magistralement dans le ciel brésilien et ne laisse aucune chance à Vincent Enyeama, en reprenant un corner de Marama Vahirua (54′, 1:3). Le banc tahitien peut enfin se relâcher et laisser exploser sa joie.

Tehau était monté au septième ciel, il en retombe très vite en poussant le cuir dans ses propres filets, repoussant mal un centre de l’intenable Oduamadi (69′, 1:4). Et le bourreau africain n’a pas fini de frapper, il est à la bonne place pour inscrire le neuvième triplé de l’histoire du tournoi (76′, 1:5). Il laisse ensuite le plaisir de marquer à Echiejile, dont la frappe donne au score une allure encore plus sévère (80′, 1:6).

Le Nigeria a fait le métier, alors que Tahiti a atteint l’un de ses principaux objectifs du tournoi en faisant trembler les filets au moins une fois. Les Toa Aito ont rendez-vous avec l’Espagne au Maracaña jeudi 20 juin à 16h00 heure locale, avant de voir le Nigeria rencontrer l’Uruguay trois heures plus tard.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s