{Arts} Deux expositions en Allemagne pour Rhode Bath-Schéba Makoumbou, la plasticienne congolaise (Congo Brazzaville)

PRESENTATION DE L’ARTISTE

IMG_2477Rhode Bath-Schéba Makoumbou est née le 29 août 1976 à Brazzaville en République du Congo.

Depuis sa tendre enfance, elle a été initiée à la peinture par son père, le peintre David Makoumbou. Elle s’est réellement engagée dans l’art à partir de 1989.

À travers ses œuvres, ce sont surtout les activités sociales de la femme africaine qui sont mises en valeur.

Dans les peintures à l’huile, elle peint généralement au couteau. La variété de ses toiles s’illustre dans un style nettement africain (à partir de l’art statuaire traditionnel), mais également influencé par les courants de l’art réaliste, expressionniste et cubiste.

Depuis 2002, Rhode Makoumbou a créé de nombreuses sculptures en matière composée (sciure et colle à bois sur une structure métallique) représentant les métiers des villages qui tendent à disparaître. Certaines ont plus de trois mètres de haut !

Elle se considère un peu comme une artiste archiviste de la mémoire sociale et culturelle de l’Afrique en général, et du Congo en particulier. Elle s’exprime souvent dans ses interviews sur le respect des notions idéologiques de l’identité et de la diversité culturelle. Elle a toujours accordé une grande importance à la question du sens dans l’art et du rapport entre l’artiste et son public.

À partir de 2003, Rhode a entamé une importante carrière internationale, et expose maintenant dans le monde entier.

En dix ans, elle a participé à 188 expositions collectives ou individuelles dans le monde, sans compter ses 18 participations dans son pays natal.

Elle a déjà présenté ses oeuvres au Congo Brazzaville, Gabon, France, Belgique, Niger, Cameroun, Etats-Unis, Côte d’Ivoire, Tanzanie, Allemagne, Sénégal, Maroc, Espagne, Suède, Luxembourg, Pays-Bas, Suisse, Canada et Qatar.

Le Grand Prix des Arts et des Lettres (Valeur : dix millions de CFA – quinze mille €) du Président de la République du Congo lui a été attribué en décembre 2012.

Elle a un atelier à Bruxelles en Belgique, mais elle continue parallèlement à travailler à Brazzaville un ou deux mois par an.

 

Adresse : Rue d’Alsace-Lorraine, 14. 1050 Bruxelles.

Tél. : +32 (0)477.35.18.14 – Email :  rhode@rhodemakoumbou.eu

Site Web : http://www.rhodemakoumbou.eu

A PROPOS DES EXPOSITIONS EN ALLEMAGNE
afro_guide_2013___april_a2
Exposition en exclusivité à Düsseldorf du 1 au 8 juin 2013.

Organisée par la maison Kabongo (architecture d’intérieur africaine, décoration, meubles) à l’initiative de Franklin Nkangou Mikangou (Béto-ev), nous avons le plaisir de vous inviter à cette exposition inhabituelle.

Rhode Bath-Schéba Makoumbou est une artiste de 36 ans originaire du Congo (Brazzaville) qui a exercé son art depuis l’enfance. A partir de 2003, elle a exposé ses magnifiques peintures et sculptures dans de nombreux pays à travers le monde entier. Ce sont surtout les activités sociales de la femme africaine qui sont mises en valeur dans son art. Elle se considère comme une artiste archiviste de la mémoire sociale et culturelle de l’Afrique en général, et du Congo en particulier. Les oeuvres exposées pourront être achetées directement au salon d’exposition. Les sculptures et peintures de Rhode Bath-Schéba Makoumbou appartiennent maintenant aux faits marquants de la scène artistique internationale.

Elle vit principalement à Bruxelles (Belgique), où ses expositions sont fréquentées par des célébrités telles que la princesse Mathilde. Son travail et son dévouement ont été honorés par le “Grand Prix des Arts et des Lettres – 2012” qui lui a été décerné par le Président de la République du Congo Brazzaville.

Vernissage le 1 juin de 18 à 22h.

Adresse : Kabongo. Immermannstrasse 11 – 40210 Düsseldorf.

Horaire : tous les jours de 10 à 20h, dimanche de 11 à 19h.

 

Email : mikangoubeto@gmx.net

Sites : http://www.rhodemakoumbou.eu  /  http://www.beto-ev.org  /  http://www.kabongo.de  /  http://video.lematin.ch/video/iLyROoafz6ac.html

♦♦♦

Exposition du 5 au 14 juin 2013 pour l’événement “Stolberg goes Afrika”.

253262_10201249215378921_229442583_nChaque année, un autre pays et une culture étrangère sont présentés dans leurs différentes facettes dans la ville de Stolberg.

Cette année, M. Max Krieger, manager culturel a eu l’ idée de mettre le continent africain en vedette. Sous le parrainage du maire Ferdi Gatzweiler et du président du comité de culture Axel Wirtz MdL, la ville du cuivre Stolberg de la région d’Aachen (Aix-la-Chapelle) se table de faire découvrir l’ Afrique dans sa variété culturelle.

Du 7 au 9 juin 2013, le festival “Stolberg goes Afrika” se déroulera autour du château et de la vieille citée. Ainsi après le festival de la Chine en 2007, du Brésil en 2008, de l’Espagne en 2009, de la France en 2010, de l’Italie en 2011 et des États-Unis en 2012, c’est le tour de l’Afrique d’étaler ses valeurs culturelles. Outre la musique, la danse avec de nombreux groupes, la mode à travers les défilé du ballet Béto African Queens, la gastronomie et le marché expo-vente africain; deux grandes expositions d’art vont ouvrir et clore en beauté le festival ” Stolberg goes Afrika”; parmi celles-ci, notons l’exposition de l’artiste plasticienne Rhode Bath-Schéba Makoumbou.

Vernissage le 4 juin à 18h. Inscription sur la liste des invités : mikangoubeto@gmx.net

Adresse : Banque Sparkasse. 17, Rathausstrasse – 52222 Stolberg (Aachen)

 

Horaire : heure de bureau.
 
 
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s