00240769-1ed574ea7686cd917857a2b7f43cb7f7-arc614x376-w614-us1

Karim Wade passe sa 1ère nuit à la gendarmerie

Peu après avoir remis hier, un dossier de 3000 pages au procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) et destiné à fournir les preuves de l’origine licite de ses biens estimés à 694 milliards FCfa, Karim Wade a été cueilli à son domicile sis au quartier du Point E et conduit à la section de recherches de la gendarmerie de Colobane. L’ancien ministre d’Etat a été placé en garde à vue à la caserne Samba Diéry Diallo, ainsi que certains de ses présumés complices notamment Bibo Bourgi, Cheikh Diallo, Pierre Agbogba, Mamadou Pouye.

00240769-1ed574ea7686cd917857a2b7f43cb7f7-arc614x376-w614-us1Cet après-midi du lundi 15 avril, la descente des éléments de la Brigade d’intervention mobile (Bip) au quartier du Point E avait de quoi susciter des attroupements monstres devant le domicile de Karim Wade. L’ancien ministre d’Etat et fils de l’ancien président Abdoulaye Wade a été cueilli chez lui, quelques heures après avoir fait remettre un dossier de 3000 pages, destiné à fournir les preuves de l’origine licite de ses biens estimés à 694 milliards FCfa.

Tristesse et pleurs ont accompagné cette interpellation de Karim aux alentours de son domicile. Des militants du Parti démocratique sénégalais(PDS) venus en masse pour soutenir leur camarade ont même eu de violentes réactions verbales, dénonçant ce qu’ils appellent «un scandale». C’est en tout cas aux environs de 16 heures passées que le fils du Président sortant Abdoulaye Wade, vêtu d’un boubou marron, assorti d’un Caftan gris, à bord d’une voiture 4×4 noire, est sorti de son domicile avec les éléments de la BIP venus le cueillir et conduit à la section de recherches de la gendarmerie de Colobane.

Sur place et surpris par la rapidité de la procédure d’arrestation de leur client, Me Ciré Clédor Ly, porte-parole du pool d’avocats de l’ancien ministre d’Etat, a affirmé, sans ambages, que «Tous les documents justificatifs des avoirs de Karim seront publiés sur l’internet.» Et d’ajouter «Vous allez avoir sur le net l’ensemble des éléments avec des documents remis par les Etats qui attestent que tout ce qu’on reproche à Karim Wade c’est du bidon. En réalité, ils ont menti au peuple sénégalais. C’est une épreuve de force que le régime nous impose, mais nous avons le droit avec nous. Ils croyaient qu’on ne pouvait pas les rassembler en 30 jours», a dit Me Ly devant la press. Avant de s’interroger devant une foule emportée par les événements: «Comment ils peuvent examiner un dossier de 3000 pages en une heure de temps ? ».

Pour Oumar Sarr, Coordonnateur du Pds, « C’est le Sénégal de Macky Sall qui ne veut pas appliquer les décisions de la Cedeao, mais qui de façon rapide et non mesurée, prend des décisions qui peuvent être graves de conséquences.» Tout assurant prendre des mesures idoines dans les jours à venir pour faire face à la situation, le maire de Dagana souligne que « Le parti va se réunir très rapidement pour sortir un communiqué», indique M. Sarr.

Toujours est-il que Karim Wade a été emmené et placé en garde à vue à la gendarmerie de Colobane où il a retrouvé ses anciens collaborateurs notamment Bibo Bourgi, Cheikh Diallo, Pierre Agbogba, Mamadou Pouye, eux-mêmes présumés complices.

Pour manifester leur sympathie à l’ancien ministre, de jeunes militants libéraux ont pris d’assaut les alentours de la caserne Samba Diéry Diallo, obligeant les forces de l’ordre, armées jusqu’aux dents, à quadriller la zone. Lahat, la quarantaine bien sonnée, venu soutenir son leader, a brandi une feuille ou on pouvait lire : « Karim Président ! ». Il a été arrêté et conduit par les forces de l’ordre dans un véhicule. Le coordonnateur du PDS, Oumar Sarr qui a suivi ici le convoi transportant Karim Wade, s’est heurté au Colonel Diop qui lui précise « Vous avez trouvé un dispositif. Il faudra vous y conformer. Sinon, nous serons obligés d’utiliser la force ». Une mise en garde qui a été de courte durée puisque les militants libéraux qui étaient sur les lieux ont été dispersés par des tirs de grenade lacrymogène.

Un peu auparavant, réagissant sur cette interpellation de Karim Wade, l’avocat Me Ousmane Seye, leader du Front républicain(FR), estimait pour sa part que « Sur le plan de la légalité, nous n’avons rien à reprocher au procureur spécial de la Crei. Après sa mise en demeure, karim Wade avait effectivement 30 jours pour justifier l’origine licite de ses biens. Après dépôt du dossier, le Procureur a tout à fait le droit de demander à la gendarmerie d’interpeller karim Wade et ses présumés complices».

Karim Wade avait été mis en demeure le 15 mars, après une audition par la CREI, de justifier dans un délai d’un mois des avoirs évalués par cette Cour spéciale à 694 milliards FCFA (1,058 milliard d’euros). Ses avocats avaient soutenu que cette somme proviendrait de sociétés dont l’ancien ministre serait le “propriétaire” ainsi que de “propriétés immobilières” et de comptes bancaires. Mais le fils de l’ex-président est soupçonné d’avoir acquis des parts dans des sociétés de transport ou de développement d’infrastructures, au Sénégal comme à l’étranger.

Karim Wade avait déjà été entendu plusieurs fois par la justice ou la gendarmerie l’an dernier, avec plusieurs responsables du régime d’Abdoulaye Wade (2000-2012), dans le cadre d’enquêtes sur des cas d’enrichissement illicite présumé.

Le fils de l’ancien président Wade fait aussi l’objet d’une enquête en France à la suite d’une plainte de l’État du Sénégal pour recel de détournement de fonds publics, recel d’abus de biens sociaux et corruption.

Après sa dernière audition par la gendarmerie sénégalaise, en novembre 2012, il avait été interdit de sortie du territoire sénégalais avec six autres dignitaires de l’ancien régime. Ancien conseiller de son père, Karim Wade a également occupé plusieurs autres fonctions, dont celle de responsable de l’Agence nationale de l’Organisation de la conférence islamique(OCI), chargée de grands travaux avant le sommet organisé en mars 2008 à Dakar.

 

Source: Sud Quotidien

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s