Solange-Album-Listening-Party-Boxing-Kitten-sprint-summer-2013-Romper-2

Solange va-t-elle ringardiser Beyoncé ?

Dans la famille Knowles je demande la cadette. Depuis bientôt une décennie, Solange vit dans l’ombre de son illustre frangine Beyoncé. Moins douée ? Moins bosseuse ? Moins jolie ? Même pas. Comme son aînée de cinq ans, la jeune femme chante et danse depuis le berceau, sous le regard bienveillant de leur papa manager et de leur maman costumière. A l’âge de 9 ans, pendant que Beyoncé triomphait avec les Destiny’s Child, Solange écrivait déjà ses propres chansons.

Solange-Album-Listening-Party-Boxing-Kitten-sprint-summer-2013-Romper-2Six ans plus tard, lorsqu’une danseuse du groupe tombe enceinte en pleine mondiale, la “petite” la remplace au pied levé, sans se dégonfler. Si bien qu’en 2003, à 17 ans, elle publie son premier album, Solo Star. Un échec qu’elle oublie à l’époque en se consacrant à son premier enfant, née d’un mariage éphémère. La suite sera plus compliquée. Beyoncé enchaine les tubes mondiaux, de Crazy in Love à Single Ladies ? Solange auto-finance un album de soul rétro, Sol-Angel and the Hadley St. Dreams, qui passe tristement inaperçu en 2008.

 

Un producteur plus proche du rock indé que du r’n’b

Cinq ans plus tard, le vent est peut-être en train de tourner. Alors que Beyoncé vient de dévoiler un nouveau single mollasson des Destiny’s Child, destiné à une compilation nostalgique, et planche encore sur le successeur de 4, Solange la devance en publiant True. Un mini-album de sept titres qui sonne résolument 2013. Entendez par là qu’au lieu d’avoir recours à la crème des producteurs r’n’b, la jeune femme a fait appel à l’un des compositeurs les plus hype du moment, le Britannique Dev Hynes.

Une référence plus connue des fans de rock indé que des amateurs de ballades sirupeuses, qu’il publie sous le patronyme de Lightspeed Champion ou de Blood Orange. Musicalement, True distille un délicieux cocktail d’électro soul, tout à la gloire du timbre hyper sensuel de Solange. Dans la vidéo du premier single, Losing You, la chanteuse se balade dans les townships du Cap, en Afrique du Sud, à des milliers de kilomètres des superproductions bling-bling de sa grande soeur.

 

Des modes de vie bien différents

Car si Solange affirme à longueur d’interviews que Beyoncé est “un modèle” pour elle, Solange ne mène pas tout à fait le même type d’existence. L’an dernier, elle s’est installée l’an à Brooklyn, où elle fréquente les designers branchés – on l’a vu défiler pour Alberta Ferretti – mais aussi des groupes de rock comme Grizzly Bear ou Rewards qu’elle n’hésite pas à rejoindre sur scène dans les petits clubs du coin, sous le regard amoureux de son compagnon, le discret réalisateur de clip Alan Ferguson.

Son aînée, pendant ce temps, vient de louer un étage entier d’un building de Manhattan pour y installer la crèche de sa petite blue Ivy. Coût de l’opération pour la maman et son compagnon, le rappeur Jay-Z ? 1 million de dollars. Les soeurs Knowles n’ont peut-être pas tout à fait les mêmes valeurs…

 

Source: Metro France

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s