00231095-465ba8badca9a9965b54f6670249bfa5-arc495x324-w495-us1

Le Niger à la quête d’une victoire

La République Démocratique du Congo a gaspillé deux occasions incroyables dans la première mi-temps, perdant des points précieux en match nul avec le Niger à Port Elizabeth, le jeudi.

00231095-465ba8badca9a9965b54f6670249bfa5-arc495x324-w495-us1Au lieu d’évoluer à la tête du classement du groupe C de la Coupe d’Afrique des Nations, il fait maintenant face au danger potentiel d’une élimination après avoir saboté ce que beaucoup ont considéré comme un match ordinaire.

Les Léopards n’ont que deux points et doivent battre le Mali dans leur dernier match à Durban le lundi pour se qualifier pour les quarts de finale.

Il s’agit d’un un résultat historique pour le Niger, qui vient maintenant de gagner son premier point en Coupe d’Afrique des Nations. Il avait précédemment perdu quatre matchs à travers deux apparitions en phases finales.

Mais ils trainent encore dans le classement, malgré une chance de qualification.

Le Niger aurait pu prendre un avantage surprenant à la quatrième minute, lorsque Modibo Sidibé exploita une erreur de la défense et se retrouva seul devant le gardien.

Mais juste au moment où il semblait qu’il ne pouvait pas manquer le but- et, ce faisant marquer le deuxième but du Niger en phase finale – il se débrouilla pour tirer sur la base du poteau avec une précision infaillible, alors que le gardien congolais, Robert Kidiaba, était complètement battu, mais vit avec horreur la balle rebondir en jeu.

Cette action marqua le début d’un jeu parsemé d’erreurs, émaillé de faiblesses, en particulier de la part des Étoiles du Mena. A des moments cruciaux, les passes n’atteignaient pas leurs destinataires, les joueurs glissaient dans des situations critiques et la prise de mauvaises décisions leur coûtaient des occasions.

Mais les Congolais ont également eu leur part de responsabilité dans la pauvreté du jeu, en particulier Mbokani, l’attaquant qui évolue en Belgique, considéré comme l’étoile de la RDC.

Il réussit à sortir du piège du hors-jeu à la 13e minute, eut le temps de rabattre de la poitrine une passe de Patou Kabungu et frappa la balle vers le but, que Daouda Kassaly ne put que repousser

Il est paradoxal que le gardien dont l’erreur a eu pour conséquence pour le Niger une défaite en match d’ouverture, le dimanche, ait pu effectuer un sauvetage plus décisif sur un tir à bout portant juste avant la mi-temps.

A la 42e minute, il se détendit à nouveau complètement et détourna une tentative de Mbokani, après une série de passes sur le flanc de la surface de réparation du Niger, sur une action de trois attaquants de la RDC, qui semblaient avoir le ballon à leur merci.

Mbokani avait l’air accablé, au fur et à mesure que les occasions se firent rares, et son entraîneur Claude Le Roy discutait avec lui pour lui remonter le moral au coup de sifflet de la mi-temps.

Le Niger a toujours couru après le ballon contre une meilleure équipe du Congo mais a gardé un esprit combatif dans un bruyant stade de Nelson Mandela Bay.

Le capitaine Moussa Maazou a vu son tir bloqué à la 57e minute, puis trois minutes plus tard, ne put marquer d’un coup de tête puissant, sur une passe superbe de Boubacar Talatou.

 

Source: AllAfrica

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s